L'école Inspirée

L'école

Inspirée d’une multitude de rencontres, de savoirs partagés, d’experiences, d’envies, de rêves, de la vie… L’école Inspirée ouvre bientôt ses portes dans la métropole Lilloise.

Alors l’école Inspirée, c’est quoi?!

Le concept Sudbury, un socle solide pour base de l’école

Inspirée de l’ approche éducative élaborée par la Sudbury Valley School qui est née aux Etats-Unis en 1968, la valeur de base de notre école est de reconnaître que les enfants sont des individus libres par nature et responsables si on le leur permet.

Les Idées Centrales du Modèle Sudbury (par Daniel Greenberg)

Des jeunes libres et ( du même coup ) responsables .

Nous avons tous nos centres d’intérêt, des besoins, des envies, un parcours et des façons d’apprendre qui nous sont intrinsèques et personnelles. Les jeunes partent à la découverte de tout cela qui sommeille en eux et qui les accompagnera tout au long de leur vie. C’est pourquoi il sont libres de décider de ce qu’ils font, quand, où, comment et avec qui, dans la mesure où cela respecte les règles de l’école.

Ramin Farhangi
Cofondateur de l’école Dynamique

Tous ensemble !

De 4 à 19 ans, tout enfant est le bienvenu. Les enfants sont entre eux, ce qui leur permet d’expérimenter les notions de coopération, de prise de responsabilité, ainsi que l’empathie et les apprentissages informels entre jeunes.

Vous avez dit démocratique ?

Toutes les décisions (règles, projets, budget,…) sont prises par voie démocratique. Chaque membre de l’école, quel que soit son âge et son statut, dispose du même droit de vote. (Même le chien, s’ il s’exprime suffisamment clairement).

Au quotidien, comment ça se passe, concrètement?

L’enfant responsable

L’enfant est naturellement curieux, c’est un fait. Et c’est cet élan qui le pousse à partir à la découverte du monde dans lequel il vit. Les apprentissages trouvent leur origine dans la motivation intrinsèque de celui ci.

A l’École Inspirée, c’est bien simple et en vérité pas tant que cela ! Accrochez- vous bien car il n’y a ni programme scolaire, ni cours obligatoire prévus. Exit les notes et les examens par la même occasion. Et oui, la liberté de chacun(une) tient dans le fait que ceux-là sont responsables de leur parcours. Ils sont pour ainsi dire, les seuls à être légitimes pour déterminer ce qu’ils souhaitent apprendre, de quelle manière, à quel rythme et à quel moment. De plus, ici toutes les connaissances, les savoirs et compétences sont reconnu(e)s pour égaux(les). Aucun domaine, aucune croyance, n’est considéré supérieur(e) à un(e) autre. Les enfants peuvent donc vaquer à des activités aussi variées qu’infinies dans le domaine de leur choix, qu’il soit intellectuel, manuel, physique, artistique ou autre..

La Sudbury Valley School à Framingham 

Une gestion démocratique

A l’École Inspirée, toute autorité est librement consentie par les membres.
C’est donc un fonctionnement démocratique qui régit la vie au coeur de l’école.

Tous les membres de l’école, jeunes et adultes, peuvent se prononcer sur la gouvernance de l’école.

Il y a deux conseils distincts:

  • Le Conseil d’École (CE) :

C’est le coeur décisionnel de l’école. N’importe quel membre de l’école peut y participer, de 4 à … disons 110 ans (ou plus si la personne peut toujours s’exprimer relativement clairement.)Il a lieu une fois par semaine.Le Conseil d’École a pour mission, entre autres, la mise en place du règlement intérieur.Il s’occupe de:1)L’organisation de l’élection des responsables administratifs,2)La gestion des membres du personnel,3)Les dépenses et l’achat de matériel,et autres..Chaque participant a un droit de vote égal, peu importe son âge.

  •  Le Comité de Justice(CJ):

C’est la commission chargée de s’occuper des diverses transgressions au règlement intérieur. Il est composé de membres de tous âges (dont au moins un adulte).Il a lieu une fois par jour.Sa mission est de faire respecter les règles décidées par les membres du conseil d’école et qui permettent à chacun de vivre librement au sein de l’école.Voici comment cela se déroule:​1) Une plainte peut être déposée par un membre, enfant ou adulte, s’il pense qu’une règle a été transgressée.2)Le CJ recueille les témoignages de toutes les personnes concernées.3)Il attribue une sanction la plus juste possible.​Le but du CJ n’est pas de punir ou de juger, mais de trouver ensemble une solution à un problème donné dans un souci partagé de préserver le cadre de l’école. Les jeunes peuvent ainsi faire valoir leurs droits et s’approprier les règles nécessaires à la vie en groupe.

Viktor Selendic – Staff à l’école Nicolas Tesla

Un cadre de vie qui permet l’autonomie des jeunes

Il y a encore un point sur lequel il n ‘est pas question de tergiverser à l’École Inspirée.
C’ est de permettre une atmosphère, un espace, un environnement, dans lequel chacun est libre de disposer de son temps en expérimentant ce qu’il souhaite, tant que les règles votées par le Conseil d’Ecole sont respectées.

Ainsi donc:

Chacun porte la responsabilité des choix et des actions qu’il fait et des conséquences qui en découlent.

  • Chacun est libre au sein de l’école, de profiter du contact des autres, ou non. Les enfants sont entre eux, sans classement d’âge ni de compétence et peuvent ainsi profiter des expériences et savoir des autres.
  • Chacun et autonome dans le choix de ses activités. Toutefois les intervenant(e)s sont là pour répondre à d’éventuel(le)s questions ou besoins.
  • Les seules contraintes horaires sont celles nécessaires au fonctionnement de l’école (ouverture, Conseil d’École et Comité de Justice). Pour le reste, les membres de l’école gèrent eux-même leur temps.
  • Les jeunes ont la possibilité de prendre des initiatives autant qu’ils le souhaitent : création d’atelier, organisation de sortie, achat de matériel, création d’évènement …
  • Une équipe d’adultes disponibles et à l’écoute est présente au sein de l’école et peut être sollicitée à tout moment si besoin.

Quelle formation pour les adultes encadrants ?

Chaque adulte encadrant au sein de l’école a suivi une immersion d’une semaine au minimum dans une école alternative ouverte et opérationnelle afin d’évaluer les enjeux de son rôle et de l’école. Il lui est proposé aussi de devenir membre (si ça n’est pas déjà le cas) des fondations et associations autour de l’éducation, afin de bénéficier des rencontres, forums, formations sur le sujet. Les encadrants proviennent de classes, cultures, âges, religions, métiers différents. Ce qui les réunit dans ces écoles, sont leur amour pour l’enfant, et leurs valeurs de liberté, justice, équité, bienveillance, authenticité, tolérance….

 

 

L’aventure vous tente?!